J'habite dans un loft et j'aime ça !

Lancé dans les années 50 par des artistes new-yorkais, l’esprit loft est devenu réalité pour beaucoup d’amoureux d’expériences hors normes. Galerie de portraits inspirée de situations rencontrées. Toute ressemblance est fortuite !

Un lieu non conventionnel

Jean, 26 ans, est conseiller clientèle dans une enseigne de bricolage. Primo accédant, il a un petit budget mais aussi un papa bricoleur, tout comme lui. Même si les deux veulent toujours avoir raison quand ils travaillent ensemble, ils s’entendent suffisamment pour tenter le pari d’un chantier père/fils. Jean privilégie l’espace au confort, il a beaucoup d’amis et aime bien les recevoir dans un endroit qui lui ressemble. Vivre dans un endroit « non conventionnel » est une motivation forte pour lui.

Besoin d’espace

Christelle et Yves, 29 et 33 ans. Elle est institutrice et lui, chef de chantier chez un promoteur immobilier régional. Ils ont reçu un peu d’argent de leurs parents et ont vendu leur 2 pièces. Ils souhaitent avoir un enfant bientôt et ont donc besoin d’un peu plus d’espace. Les grands espaces ouverts ils adorent ça …  mais avec un enfant, ça peut vite devenir compliqué. Ils ont donc choisi de vivre dans un lieu atypique qui leur permet de construire l’espace intérieur dont ils ont besoin. Ce ne sont pas des fans de jardinage mais avoir une petite terrasse ou pouvoir se faire un petit jardin de curé avec quelques herbes aromatiques leur va bien… et puis leur enfant à venir pourra y cueillir ses premières fraises… en pot.

Atelier d’artiste

Alex 56 ans et Jeanne 54 ans. Alex est chef d’entreprise, Jeanne est artiste/sculptrice.

Ils ont vendu leur maison à la campagne pour se rapprocher de la ville et de ses commodités. Jeanne ne vit pas de son art (heureusement Alex est là !) mais voyage souvent pour ses expositions. Leurs enfants ont quitté la maison. Ils peuvent désormais consacrer plus de place à l’atelier de Jeanne qui a toujours eu envie de vivre « comme une artiste ». Finalement Alex s’est laissé convaincre… après tout c ‘est comme une deuxième vie qui commence !

Avec ses compétences il va pouvoir réaliser beaucoup de travaux lui-même pour un coût raisonnable, et puis faire un projet ou d’autres personnes vont tenter la même aventure en même temps qu’eux leur plait bien. Ils sont sûrs que l’ambiance entre voisins sera chouette.

Déco addict

Fred 37 ans et Bruno 42 ans. Fred travaille en Suisse avec un revenu confortable. C’est un véritable déco addict, abonné a tous les magazines, blogs et alertes déco diverses… il lit tout de A à Z. C’est aussi un habitué, avec Bruno, de longs week-ends dans les capitales européennes. Choisir les endroits où ils vont dormir, dîner, lui prend beaucoup de temps. Bruno, lui, suit le mouvement. La déco l’intéresse mais sa moto beaucoup plus !

Ils ont choisi cet endroit parce que finalement c’est sympa de pouvoir acheter une « coque vide » et y faire ce que l’on veut. Même si l’idée d’avoir des voisins ne les ravit pas toujours, avoir une maison avec l’entretien que cela demande les ravit encore moins, alors ils pensent avoir fait le bon choix.

Retour en ville

Violette 65 ans et Martin 68 ans. Tous les deux à la retraite, ils aspirent à une vie sans trop de contraintes, y compris celles que demandait l'entretien de leur maison et les charges qui vont avec. Leur temps libre, ils souhaitent l’utiliser pour leur plaisir et ceux de leurs petit enfants.

Habiter près du centre ville, dans un endroit proche de toutes les commodités, y compris de la gare TGV toute proche les séduit.

Auto entrepreneuse

Sandrine 26 ans et son chat Framboise. Sandrine est infographiste et pour l’instant célibataire. Elle tient à vivre en ville et rêve d’avoir un bureau sympa, stimulant et qui « en jette un peu » lorsqu’elle reçoit ses clients. Avec son loft de 70m2, elle gagne sur tous les tableaux. Le duplex sépare bien le monde pro de la vie privée. Ses clients apprécient ce studio graphique très tendance. Sandrine qui aime aussi la fête ne se prive pas de monter le son de temps à autre. Quand il veut prendre l’air, le chat Framboise fait un tour sur la terrasse.